Autres Pays Portugal Pays-Bas Belgique

France-Mediterranée France-Atlantique France-Bretagne France-Nord

Liste des phares des autres pays

Canada - Gaspesie : 16 phares

Cette région peut être visualisée ici.

La Gaspésie est une péninsule située à l’est de la province du Québec. Elle est bordée au nord par le fleuve Saint Laurent, le golfe du Saint Laurent à l’est et au sud par la baie des Chaleurs.
La superficie de cette région est grande (> 30.300 km²), une route en fait le tour et compte 885 km.

Le trafic maritime est dense le long du golfe et vers le port de Québec. Mais il est aussi dangereux à cause du brouillard.
Sur la rive sud du Saint Laurent, 13 phares ont été construits. La baie des Chaleurs en compte 6.

Chaque phare a une belle histoire. Les premiers phares en bois ont été construit vers 1860. Ces phares seront remplacés par de phares en pierres ou en fonte.

Un réseau télégraphique permet de communiquer entre eux pour suivre le déplacement des navires. Vers 1900, un réseau sans fil permet de communiquer avec les navires.

Dans les descriptions de ces phares, je ne parlerai pas des criards ou cornes de brume. Cela pourra peut-être faire partie d’une page dédiée.


Cap Chat.


La Martre.


Cap de la Madeleine.


Pointe à la Renommée.


Cap des Rosiers.


Cap Gaspé.


Cap Blanc.


Cap d’Espoir.


Port Daniel.


Pointe Bonaventure.


Pointe Duthie.


Carleton.


Pointe des Monts.


Matane.


Pointe de Mitis.


Pointe au Père.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.

Espagne - Galice : 12 phares

Cette région est située au nod-ouest de l'Espagne, juste au dessus du Portugal. Elle comprend les provinces côtières de Lugo, Pontevedra et Coruña et la province intérieure d'Orense.
Cette côte peut être visualisée ici.

La côte galicienne est constituée de falaises, de caps, de longues plages de sable et de Ria. Les ports sont souvent installés au fond de ceux ci. La côte est longée par de nombreuses îles.
Mais cette côte est dangereuse à la navigation et fort fréquentée. Elle a été le théâtre de nombreux naufrages et tempêtes. Le dernier naufrage est celui du pétrolier "Prestige" au large du Cap Fistera.
Le balisage de la côte a nécessité pas moins de 35 phares, sans compter les feux d'approches des ports.


Estaca de Bares.


Castillo San Anton.


Tour d'Hercule.


Punta Roncudo.


Punta Insua (Punta Laxe).


Punta da Barca.


Cabo Fistera.


Punta Insua (Larino).


Punta Louro.


Punta Caballo.


Cabo Sillero.
Ancien phare.


Cabo Sillero.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.

Malte - Malte : 3 phares

L'archipel de Malte est composé de 8 îles.
Cette république peut être visualisée ici.

L'archipel de Malte est situé au sud de la Sicile (93 km) et à l'est de la Tunisie (288 km). Depuis l'ouverture du Canal de Suez, Malte est sur la ligne de passage des navires.
Ces îles possèdent peu de phares. Les deux principaux sont aux extrémités de l'archipel.
Le premier est situé à l'est. C'est le phare de Delimara.
Le second, à l'ouest sur l'île de Gozo, est le phare de Ta' Gurdan.
Un troisième est situé à l'entrée du port de La Valettte. Il s'agit d'un pylône surmonté d'un système à led.
Enfin, les deux jetées du port principal de l'île possèdent chacune un feu remarquable.


St. Elme.


Ricasoli.


Fort St Elme.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.

Grece - Les îles : 5 phares

Cette région est vaste car elle comprend toutes les îles grecques.
Cette région peut être visualisée ici.

La Grèce compte 13.676 km de côte et un nombre considérable d'îles dont l'estimation va de 1 200 à 6 000 en fonction du critère retenu (minimum de superficie) dans le décompte. Le nombre d'îles habitées se situe entre 166 et 227 (source Wikipedia).
Le nombre de phares traditionnels ayant plus de 200 ans serait de 120 (voir carte). De nombreux phares ont été détruits durant la seconde guerre. Certains ont été reconstruits, d'autres abandonnés.
La "Lighthouse Network of Grece" annonce 1308 feux, phares et balises.


Aghios Nikolaos.


La Biche et le Cerf.


Prassonissi.


Chania.


Rethymnon.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.

Ecosse - Ile de Skye : 3 phares

L’île de Skye fait partie des Hébrides. Ce sont les îles situées au nord ouest de l’Ecosse.
Cette île peut être visualisée ici.

L’île de Skye est la plus proche de l’Ecosse et la seconde plus grande. Jusqu’en 1995, l’accès à l’île n’était possible que par deux lignes de ferry. Depuis cette date, un pont a été construit et relie l’île à l’Ecosse.

Le balisage de l’île de Skye a été rendu nécessaire pour deux raisons.
La première pour faciliter le passage des navires entre le Hébrides intérieures et extérieures. Pour cela les phares de Nest Point (1909), de Waternish Point (1924) et de Eilean Trodday (1908) furent construits.
La seconde raison est le balisage du passage entre l’île et l’Ecosse. Les phares suivants furent construits à cette fin: phare de l’île de Rona (1857), phare de Eyre Point, phare de Eilan Bag, phare de Point of Sleet, phare de Ornsay (1857), phare de Eilan Ban (1857) et le phare de Sandaig Island (1910).

Les phares écossais et de l’île de Man sont sous la responsabilité de la Northern Lighthouse Board (NLB). Ce «bureau des phares du nord» fut créé en 1786. Son but était de surveiller la construction des premiers phares écossais. Actuellement, ils entretiennent 207 phares, 162 bouées et 31 balises.

L’histoire des phares écossais se résume en un seul nom de famille : Stevenson.
Plus de la moitié des 212 phares écossais ont été construits en 150 ans par les 3 générations Stevenson.
Vous trouverez ici une page concernant les réalisations de la famille Stevenson.


Neist Point.


Eilean Bàn.


Ornsay.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.

Estonie - Tallinn : 3 phares

La région considérée ici est la ville de Tallinn.
Cette région peut être visualisée ici.

L'Estonie est le pays le plus au nord des Pays Baltes. Il est bordé au nord par le golf de Finlande et à l'ouest par la mer Baltique.
La côte de 3.794 Km est très rocheuse et elle est longée par plus de 1500 îles. Le balisage est réalisé par environ 100 phares ou feux. Actuellement seuls 41 phares sont gérés par l'Administration Maritime Estonienne et 10 phares sont placés sur la plus grande île, Saaremaa. Le plus ancien phare date de 1531 (Kopu).
La ville de Tallinn est la capitale et est le principal port du pays. Celui-ci possède 2 phares et un amer.


Oleviste kirik.


Tallinna alumine tuletorn.


Tallinna ülemine tuletorn.

Passez la souris sur la carte et choisissez le phare.