Beauduc

Pays : France Région : Bouches du Rhone
Phare désactivé.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Pointe des Sablons
Latitude / Longitude : 43°21’52'' N - 04°35’04'' E
Monument classé : inscrit le 18 janvier 2013.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : ../..
Construction (*):
Année de construction : 1902-1903.
Matériaux : pierres apparentes.
Architecte : Combarnous (ingénieur).
Entrepreneur : Aubran.
Couleur : -
Hauteur : 27, 20 m.
Forme : tour conique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Code : -
Couleur : -
Visibilité : -
Hauteur de la lampe : 25 m.
Hauteur sur mer : 27 m.
Premier éclairage : 1903.
Electrification : 1975.
Automatisation : 12 juillet 2001.
Désactivé : le 17 septembre 2019.
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Trois phares ont été construit en Camargue. Après Faraman et La Gacholle, il a été décidé d’un phare sur la Pointe de Beauduc afin de signaler l’anse du même nom , les bancs de sable et de vase venant du Grand Rhône et la confusion entre Faraman et le Planier.

La construction débute en 1902 et il est mis en service en 1903. Il est constitué de deux parties. Le phare en lui-même, tour conique en pierres de taille. Puis l’habitation et les magasins.
La tour est peu élevée, elle fait 27,20 m de haut. C’est un feu de jalonnement. La lanterne contient un feu tournant, monté sur une cuve de mercure, avec une optique de 0,50 m de diamètre. La portée est de 17 milles.
Ce feu est d’abord alimenté avec de la vapeur de pétrole. Il est électrifié en 1975 (aérogénérateur) et enfin automatisé en 2001. Le gardien reste toutefois en place jusqu’en 2003.

L’habitation est vaste. Elle fait 20,50 m sur 6,60 m et elle a été conçue pour deux familles. On y trouve 7 chambres, 2 cuisines, deux magasins. Une écurie a été construite en retrait du bâtiment.

En 2017, le service des Phares et Balises a décidé d’éteindre définitivement le phare. Son accès est devenu trop difficile pour le personnel, le niveau de la mer a monté et les digues n’ont plus été entretenues. Une bouée sera placée pour signaler la Pointe.


Visites

Le phare est accessible par une longue marche mais il ne se visite pas.
Une page est consacrée à cette randonnée .