Saint Pol (Feu de )

Pays : France Région : Nord - Pas de Calais
Feu actif.


Caractéristiques générales (*):
Situation : jetée ouest du port de Dunkerque.
Latitude / Longitude : 51º03’41'' N - 002º21’003'' E
Monument classé : inscrit aux monuments historiques en 1999.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 8992 / A 1118.
Construction (*):
Année de construction : 1937-1938.
Matériaux : briques.
Architecte : Gustave Umbdenstock.
Entrepreneur : -
Couleur : briques rouges et émaillées blanches.
Hauteur : 30 m
Forme : tour cylindrique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : non.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : Led.
Puissance : -
Code : Fl.(2)G. - période 6 s.
Couleur : blanche à occultation et secteur vert.
Visibilité : 10 miles.
Hauteur de la lampe : 29 m.
Hauteur sur mer : 35 m.
Premier éclairage : 1939.
Electrification : -
Automatisation : 1978.
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Le feu a été construit par l'architecte Gustave Umbdenstock. Il est situé sur la jetée ouest du port de Dunkerque. Son nom vient de Saint-Pol-sur-Mer, une des communes de cette ville.
La construction a débutée en 1937 et le feu a été allumé en 1939. Son style est Art déco. Un second phare du même style a été construit en 1905 à Heist (Belgique).
A l'origine, le fut tronconique était recouvert de briques émaillées blanches.
Pendant la seconde guerre, il est entouré d'un blockhaus et sert de poste d'observation. Ce blockhaus est détruit en 1946 et le feu est restauré à l'identique en 1954.
Le feu est automatisé en 1978, le dernier gardien a quitté ses fonctions en 1979. Le feu subit alors de nombreuses dégradations, tant intérieures qu'extérieures. Les briques émaillées se détachent du fut et un filet entoure celui ci. L'intérieur est attaqué par l'humidité, il n'y a plus d'aération. Un tunnel sous la jetée permettait l'accès au feu lors de tempêtes. Ce tunnel a été muré à cause d'infiltrations d'eau. Le sous-sol est lui même sous eau.
Une association s'est créée pour sauver le feu car un projet prévoyait de le remplacer par une structure métallique. Il a été inscrit a monuments historiques le 31 décembre 1999.
Depuis, les dégradations continuent. L'Etat souhaite le céder à l'agglomération de Dunkerque. En 2014, rien n'a encore été fait.
Un éclairage à Led est installé en 2005.
Une rénovation extérieure est prévue en 2023. Peut être également une remise en état de l'intérieur.


Visites

Le feu est accessible mais il ne se visite pas.