Petit Minou

Pays : France Région : Finistère Nord
Phare actuel.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Plouzané – Pointe du Petit Minou.
Latitude / Longitude : 48°19’50'' N - 04°46’18'' W
Monument classé : -
Gardienné : non.
Visitable : voir texte.
NGA / Admiralty : 0152 / D0790
Construction (*):
Année de construction : 1848 (?).
Matériaux : maçonnerie de pierres apparentes.
Architecte : Léonce Reynaud.
Entrepreneur : Louis Plantier (dirige les travaux).
Couleur : une face peinte en blanc.
Hauteur : 26 m.
Forme : tour cylindrique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : 90.
Habitation : non.
Eclairage (*):
Optique : optique d'horizon, focale 0, 50 m. Secteurs blancs et rouges.
Lampe : Led.
Puissance : -
Code : Fl.(2)W.R. - période 6 s et Q.
Couleur : blanche et rouge.
Visibilité : 17 milles (W) et 13 milles (R).
Hauteur de la lampe : 24 m.
Hauteur sur mer : 34 m.
Premier éclairage : 1 janvier 1848 (?).
Electrification : 1938.
Automatisation : 1989
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Le phare du Petit Minou fait partie du balisage pour l’entrée dans la rade de Brest. La seconde partie est son alignement avec le phare du Portzig. Les deux ont été demandés après la mise en service du phare Saint Mathieu en 1835.

Il a été construit en 1848 sur un terrain militaire. La tour, en pierre apparente, a une hauteur de 26 m. Un petit pont permet son accès. Même souci de dates avec le phare du Portzic.
L’année de construction, 1848, et sa mise en service la même année mais un premier janvier permet de douter de l’exactitude d’une des deux années.
Lors de sa mise en service, son feu est fixe blanc avec une optique du 3° ordre. La focale est de 0,50 m.

Au cours du temps, la focale ne changera pas mais des secteurs blancs et rouges sont ajoutés.
Le combustible passera de l’huile végétale à la vapeur de pétrole (1905) puis à son électrification en 1938. L’automatisation arrive en 1989.

Actuellement, le feu est doté d’une Led. L’optique n’a pas été enlevée.
Un feu auxiliaire est installé en alignement avec le phare du Portzig.

Une page est entièrement dédiée à l’intérieur de ce phare et aux photos de l’optique.


Visites

Le phare n’était pas accessible car il se trouvait en zone militaire.
En 2018 et 2019, le phare a été ouvert lors des journées du patrimoine. En 2021, son accès intérieur a été possible au printemps et en été.
Depuis, sa rénovation intérieure est en cours et réalisée par les lycéens du Lycée Dupuy-de-Lôme. L’ouverture est prévue en 2022 ou 2023.
Ces travaux sont décrits dans cet intéressant blog .