St Jean de Luz

Pays : France Région : Aquitaine
Feu actif.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Saint Jean de Luz, jetée Est.
Latitude / Longitude : 43°23’15'' N - 01°4008'' W
Monument classé : inscrit le 08 / 10 / 1993.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 1688 / D1418
Construction (*):
Année de construction : 1936 - 1938.
Matériaux : maçonnerie.
Architecte : André Pavlovsky.
Entrepreneur : -
Couleur : blanche et bande rouge verticale.
Hauteur : 14 m.
Forme : tours carrées.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : -
Eclairage (*):
Optique : scintillant continu directionnel.
Lampe : -
Puissance : -
Code : Q.G.
Couleur : verte.
Visibilité : 17 milles (31 km).
Hauteur de la lampe : 14 m.
Hauteur sur mer : 18 m.
Premier éclairage : 10 décembre 1938.
Electrification : -
Automatisation : -
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Le feu de Saint Jean de Luz a été construit en même temps que le feu de Ciboure. C’est le même architecte qui en a fait les plans. Son but était de faire un ensemble dans le style néo-labourdin.

L’ensemble présente un plan carré, s’affinant vers le sommet. La façade Nord présente une bande rouge. Ce qui le différencie du feu de Ciboure, lui présente une bande verte.
Sa construction débute en 1936 et il est inauguré le 10 décembre 1938.

Il forme avec le feu de Ciboure un alignement qui indique le chenal d’entrée du port.


Visites

Le feu est accessible mais il ne se visite pas.