Fort de Brescou

Pays : France Région : Languedoc-Roussillon
Phare actif.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Ile de Brescou, Cap d’Agde
Latitude / Longitude : 43°15’46'' N - 3°30’06'' E.
Monument classé : inscrit le 10/05/1996.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 6136 / E0538
Construction (*):
Année de construction : 1836.
Matériaux : maçonnerie.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche, sommet rouge.
Hauteur : 12 m.
Forme : cylindrique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Code : Fl.(2)W.R.  - période 6 s.
Couleur : secteurs blancs et rouges.
Visibilité : 13 (W) et 10 (R) milles.
Hauteur de la lampe : 12 m.
Hauteur sur mer : 22 m.
Premier éclairage : -
Electrification : 1970, aérogénérateur.
Automatisation : 1989.
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

L’île de Brescou est un îlot basaltique face au Cap d’Agde et à 3 milles de l’embouchure de l’Hérault. Un fortin y est construit en 1586.
Le premier phare est érigé fin de XVIe siècle. C’est une simple tour de pierres au sommet duquel un feu était allumé.

Le programme d’éclairage des côtes prévoit un phare du 1° ordre pour le Languedoc. C’est le site de Brescou qui est choisi. Mais finalement, un phare est construit au Mont Saint Loup en 1836.

Un nouveau phare est construit à Brescou, à côté de l’ancienne tour. D’une hauteur de 9 m, il contient un feu fixe. Il est surélevé à 10 m en 1860 et à 12 m en 1901. Il est ainsi à 22 m au-dessus du niveau de la mer et il a une portée de 13 milles.

Au début des années 50, le feu est électrifié et l’électricité est fournie par 3 groupes électrogènes et des batteries de secours. La rotation de l’optique se fait par un système de poids qu’il faut remonter.
Un aérogénérateur est mis en service en 1970.
Ce phare a été gardienné jusqu’à son automatisation en1989. Le gardien et sa famille habitait dans le fort.


Visites

L’île est accessible par bateau mais le fort ne se visite pas. Des restaurations sont en cours. Il s’ouvrira lorsque la sécurité sera assurée.