La Rochelle - feu posterieur

Pays : France Région : Charente-Maritime
Phare actif.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Quai Valin - La Rochelle.
Latitude / Longitude : 46º09’25'' N - 001º08’59'' W
Monument classé : inscrit le 15/04/2011.
Gardienné : non.
Visitable : non
NGA / Admiralty : 1368 / D 1251.1
Construction (*):
Année de construction : 1852.
Matériaux : -
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 23 m.
Forme : tour octogonale accolée à une maison.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : non.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : halogène.
Puissance : 180 W.
Code : Fl 4 s (jour) et Q.W (nuit).
Couleur : blanche.
Visibilité : 13 milles.
Hauteur de la lampe : 22.10 m.
Hauteur sur mer : 25 m.
Premier éclairage : 1852.
Electrification : 1937.
Automatisation : oui.
Désactivé : -
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Le port de la Rochelle a très vite été important pour le commerce. Il est très bien protégé par les îles de Ré et d'Oléron.
Après la construction du phare des Baleines, il est décidé de construire un alignement pour faciliter l'accès au port de La Rochelle.
Deux tours seront construites en même temps. Elles sont séparées de 235 m.
En 1852, une tour octogonale accolée à une maison est construite à l'arrière du port sur le quai Valin. La tour est la copie du phare de l'île de Ré.

C’est le feu postérieur de l’alignement. De jour, il émet des éclats réguliers synchronisés avec le feu antérieur.

L'allumage a lieu le 1 novembre 1852. En mai 1862, une autre optique est installée. La tour sera surélevée quelques années plus tard.
C'est en 1937 que le phare est électrifié.


Visites

Le phare est accessible mais ne se visite pas.