Richard (2) (Phare de)

Pays : France Région : Aquitaine
Phare détruit.


Caractéristiques générales (*):
Situation : Jau-Dignac et Loirac
Latitude / Longitude : 45°26’22'' N - 0°55’55'' W
Monument classé : -
Gardienné : -
Visitable : détruit.
NGA / Admiralty : ../..
Construction (*):
Année de construction : 1870.
Matériaux : métal.
Architecte : Lecointre.
Entrepreneur : Société des Forges.
Couleur : -
Hauteur : 31 m.
Forme : tripode.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : -
Eclairage (*):
Optique : 3ème ordre.
Lampe : -
Puissance : -
Code : -
Couleur : -
Visibilité : -
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 1 septembre 1870.
Electrification : -
Automatisation : -
Désactivé : démoli le 17 septembre 1956.
(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.

Un peu d'histoire.

Le premier phare a été mis en service en 1845. Mais il a très vite été déclaré inapte. Trop bas, il n’est pas assez visible. Comme il y avait urgence, il fallait trouver rapidement une solution.

Durant ces années, un nouveau type de construction fait son apparition, les phares métalliques.
Le premier est installé aux Roches Douvres. Ses avantages sont le montage rapide, sa robustesse et sa stabilité.
Ce modèle est constitué par un cylindre en tôle de 2 m de diamètre. Sa hauteur totale est de 31 m.
A son sommet, une chambre de service supporte le feu. Cette chambre fait 4 m de diamètre. Le tout est maintenu par 3 jambes fixées sur une fondation de 3 m de hauteur.

Le feu est d’abord fixe et rouge. Ensuite, en 1898, il passe au blanc avec un secteur rouge. Il est alimenté par une lampe à pétrole à 3 mèches puis par la vapeur de pétrole en 1901. Il n’a jamais été électrifié.

Ce feu a fonctionné jusqu’au 15 octobre 1953. Il est déclassé en 1956 et il est démoli le 17 septembre 1956.
Actuellement, on peut voir les fondations et une copie de ce feu.


Visites

Le phare n’existe plus.