Warning: mysqli_query() expects at least 2 parameters, 1 given in /customers/b/5/1/detienne.net/httpd.www/etain/page.php on line 78 Warning: mysqli_num_rows() expects parameter 1 to be mysqli_result, null given in /customers/b/5/1/detienne.net/httpd.www/etain/page.php on line 79

Articles

Updates

  • 25-01-2017
    Ajout de deux pieces en cours de creation : la rose courtoise et l'enseigne de sainte gudule
  • 07-05-2016
    Nouvelles pieces ajoutees au catalogue : la sirene + le chevalier
  • 06-05-2016
    Nouvelle piece ajoutee au catalogue : Enseigne de pelerinage de Saint Andre

2. Vente et diffusion geographique

Comme les vendeurs de souvenirs actuels, les producteurs et vendeurs d enseignes religieuses (soumis au clerge ou independants) etaient a l epoque toujours situes aux points strategiques de passage des pelerins et de la foule, sur les parvis des eglises, autour des cathedrales, et sur les places des villes... jusque dans les eglises elles-memes. Ce commerce etait souvent lie a celui des chandelles (pour les prieres dans les eglises), ou au materiel necessaire aux pelerins (outre, sandales, besaces, herbes medicinales...). C etait une activite lucrative et importante dans l economie d une ville (surtout si elle se basait sur un pelerinage).
Lors de certains dragages de rivieres, on a retrouve de grandes collections d enseignes. Pour les enseignes religieuses, elles concernaient chaque fois des lieux de cultes tres proches des villes concernees (petits pelerinages de max. 200 - 300km, aisement accessibles a pied). Ceci prouve que le pelerinage ne concernait pas que les grands centres exceptionnels (Jerusalem, Rome, Compostelle), mais etait accessible au quotidien, pour y chercher reconfort, guerison... Les enseignes profanes n etant pas liees a des lieux de production identifiables, il est beaucoup plus difficile d en determiner l origine et donc la diffusion. On peut cependant supposer que les enseignes courtoises etaient utilisees localement.

S