Les NEWS du site
Timbres australiens
14-Feb-2020

Nouvelle région : les Bouches du Rhône
30-Jan-2020

Nouvelle région : le Languedoc-Roussillon
28-Jan-2020

Mole Saint Louis
16-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Mont Saint Clair
15-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Onglous
14-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fort de Brescou
12-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Port la Nouvelle
10-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cap Leucate
8-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Port Vendres - Fanal
5-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Port Vendres - Mole
2-Feb-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cap Bear
31-Jan-2020
Ajout d'un nouveau phare

Gacholle (la)
30-Jan-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Nieuwpoort (1)
Pays : Belgique Région : Cote belge
Premier phare.
Situation.
Le premier phare de Nieuport, le Vierboet, est construit sur la presqu'île Krommenhoek.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : presqu'île Krommenhoek.
Latitude / Longitude : 51º08’30'' N - 002º44’29'' E
Monument classé : -
Gardienné : -
Visitable : -
NGA / Admiralty : _-_/_-_
Construction (*):
Année de construction : 1284.
Matériaux : briques.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : -
Hauteur : 30 m.
Forme : hexagonale.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : -
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Couleur : -
Visibilité : -
Code : -
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : -
Electrification : -
Automatisation : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Un des premiers phares européens, le «Vierboete», est construit à Nieuwpoort en 1284. IL s’agit d’un feu postérieur. Le feu antérieur était placé sur une plate forme en bois car le cours du chenal se déplacait lentement. Cet alignement comportait également le clocher la tour de l'église Saint – Laurent.
Il s’agit d’une tour de 8 mètres de diamètre, de forme hexagonale. Les murs étaient en briques rouges et avaient une épaisseur de 80 cm. La tour devait avoir une hauteur de 30 mètres. Elle avait une terrasse au 2/3 de sa hauteur. On y accédait par un escalier en colimaçon.
Sur le sommet de la tour il y avait 3 fenêtres dirigées vers l’ouest, l’est et le nord. On y a brulé de l’osier.
En 1858, on y place l’ancienne lanterne venant du phare d’Ostende. Mais elle sera démontée en 1896. Le phare est classé monument historique en 1863. Il fut dynamité le 18 octobre 1914 par l'armée belge. Il n’était plus utilisé mais servait de point de repère aux troupes allemandes.
Les ruines du phare ont été déterrées en 1996 par une équipe d’archéologues. Mais la commune ne semble pas intéressée par ces ruines et le chantier est à l’abandon. Les cartes postales sont de Klaus Huelse. Vous pouvez voir son site : ici.

Visites.
Seules les fondations sont visibles et accessibles.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.