Les NEWS du site
Timbres de Jersey.
5-Oct-2017

Nouveaux marque-pages italiens.
27-Sep-2017

Les cuves à mercure.
8-Jul-2017

Scheveningen
9-Oct-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noordwijk aan Zee
15-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Katwijk aan Zee
14-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Strijensas
9-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle sud, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle nord, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noord-Hinder 12
4-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Sint Catharinakerk (Goedereede)
19-Jul-2017
Ajout d'un nouveau phare

Sint Catharijne Kerk
17-Jul-2017
Ajout d'un nouveau phare

Fort St Elme
7-Jun-2017
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Paon (Le )
Pays : France Région : Cote d Armor
Feu actuel.
Situation.
Le feu est situé à la pointe nord ouest de l’ile de Bréhat.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Ile de Bréhat.
Latitude / Longitude : 48º51’55'' N - 002º59’09'' E.
Monument classé : -
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 7860 / A 1740.
Construction (*):
Année de construction : 1947 - 1948.
Matériaux : pierres.
Architecte : Auffret et Hardion.
Entrepreneur : Société Chamayou.
Couleur : pierre.
Hauteur : 13 m.
Forme : tour carrée, face arrondie.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : non.
Eclairage (*):
Optique : feu fixe.
Lampe : halogène.
Puissance : 90 W.
Couleur : rouge, blanche et verte.
Visibilité : 9 miles(R et G) et 12 miles (W).
Code : Oc.W.R.G. - période 4s.
Hauteur de la lampe : 12 m.
Hauteur sur mer : 22 m.
Premier éclairage : septembre 1948.
Electrification : -
Automatisation : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Les deux feux de l’ile de Bréhat ont été construits en même temps. Ils font partie d’un ensemble de signalisations pour la navigation vers Tréguier et l’embouchure du Trieux. Les deux bâtiments seront construits à l’identique suivant des plans utilisés à d’autres endroits en Bretagne.
Il s’agit d’une tour carrée de 9,50 m de haut accolée à un petit bâtiment servant de logement au gardien. La construction est longue, l’île est sans ressource et tout doit venir du continent. Elle débute en 1858. Le premier allumage a lieu le 1 août 1860.
Comme de nombreux phares, les deux feux de Bréhat sont détruits en août 1944. Ils seront reconstruits entre 1947 et 1948. Le feu du Paon n’aura plus d’habitation mais une simple tour avec une face blanche arrondie portant l’inscription «Paon». Le feu est fixe avec des secteurs blancs, rouges et verts. Il est allumé en septembre 1948.

Visites.
Le phare est accessible mais ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.