Les NEWS du site
Nouveaux bustes.
26-Jan-2021

Intérieur de phare: les Roches-Douvres.
12-Nov-2020

La galerie des bustes.
8-Nov-2020

Lost Pic
17-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Roches-Douvres (2)
15-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Roches-Douvres (1)
15-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Heaux de Brehat (2)
11-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Heaux de Brehat (1)
11-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Corne (La)
8-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Ailly (2)
7-Feb-2021
Mise à jour du phare

Port en Bessin
6-Feb-2021
Mise à jour du phare

Sept-Iles
5-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Havre III
27-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Sept-Iles
Pays : France Région : Cote d Armor
Phare actif.
Situation.
Sur l'île aux Moines, archipel des sept-îles.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Sur l'île aux Moines, archipel des sept-îles.
Latitude / Longitude : 48°52’43'' N - 03°29’24'' W
Monument classé : -
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 7796 / A1786
Construction (*):
Année de construction : 1948 - 1952.
Matériaux : -
Architecte : Auffret et Hardion.
Entrepreneur : Trouspez.
Couleur : -
Hauteur : 20 m.
Forme : en U fermé.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : tournante, focale de 0,3 m.
Lampe : -
Puissance : 70 W.
Code : Fl.(3)W. - période 20 s.
Couleur : blanche.
Visibilité : 23 milles.
Hauteur de la lampe : 19,85 m.
Hauteur sur mer : 59 m.
Premier éclairage : 28 juin 1952.
Electrification : 1957.
Automatisation : 2007.
Désactivé : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Le phare est construit sur l’île aux Moines, une des îles de l’archipel des Sept Iles.
Comme à de nombreux emplacements de la côte, cette île a connu plusieurs phares.
La décision d’implanter un phare dans cet archipel vient de Léonor Fresnel (alors directeur de la commission des phares) et Beautemps-Beaupré (cartographe des côtes).
Le choix de l’île aux Moines est pris en 1831 pour des raisons économiques. Cette île est accessible et une garnison y occupe les lieux. Un militaire pourrait faire le job de gardien.
Léonor Fresnel calcule la hauteur de la tour pour que le feu passe au-dessus des îles voisines.
La tour cylindrique de 11 m en moellons, prélevés sur place, contient une optique du 4° ordre avec une focale de 0,1875 m. Elle est allumée le 1er mai 1835.

Vingt ans plus tard, force est de constater que l’île de Bono masque une partie de la lumière. Ce point avait été sous-estimé par Fresnel.
Pour y remédier, on construit une nouvelle tour carrée. Elle est accolée à la première tour et fait 20 m de haut. L’escalier de cette tour permet d’accéder aux chambres se trouvant dans l’ancienne tour.
L’optique, allumée le 10 septembre 1854, est du 3° ordre. Une cuve à mercure est aussi installée.
L’optique est changée en septembre 1904. Elle a une focale est de 0,50 m et elle est composée de 6 panneaux au 1/6.

En 1942, les phares de la Côte Nord de la Bretagne sont minés par les occupants. Ils les font sauter lors de la libération. C’est aussi le cas du phare des Sept Iles, il est détruit le 4 aout 1944. Tout comme le phare de Ploumanac’h, un feu provisoire sera opérationnel sur un pylône métallique.

Une nouvelle tour est construite entre 1948 et 1952. La tour de 20 m de haut est en forme de U fermé en pierres apparentes. Le côté plat est accolé à la maison. Il est mis en service le 28 juin 1952. L’optique a les mêmes caractéristiques que le phare précédent.
Les dernières améliorations sont l’électrification en avril 1957 (aérogénérateur) et l’automatisation en 1957.
Les derniers gardiens quittent le phare le 27 novembre 2007.

Visites.
Le phare est accessible mais il ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.