Les NEWS du site
Nouveaux bustes.
26-Jan-2021

Intérieur de phare: les Roches-Douvres.
12-Nov-2020

La galerie des bustes.
8-Nov-2020

Lost Pic
17-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Roches-Douvres (2)
15-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Roches-Douvres (1)
15-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Heaux de Brehat (2)
11-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Heaux de Brehat (1)
11-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Corne (La)
8-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Ailly (2)
7-Feb-2021
Mise à jour du phare

Port en Bessin
6-Feb-2021
Mise à jour du phare

Sept-Iles
5-Feb-2021
Ajout d'un nouveau phare

Havre III
27-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Triagoz
Pays : France Région : Cote d Armor
Phare actif.
Situation.
Plateau des Triagoz.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Plateau des Triagoz
Latitude / Longitude : 48°52’1'' N - 03°38’47'' W
Monument classé : classé le 20 avril 2017.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 7792 / A1790
Construction (*):
Année de construction : 1861 et 1864.
Matériaux : granite rose.
Architecte : Dujardin et Pelau (ingénieurs).
Entrepreneur : -
Couleur : granite rose.
Hauteur : 15 m.
Forme : carrée.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : horizon , focale 0,25 m.
Lampe : halogène.
Puissance : 180 W.
Code : Fl.(2)W.R. - période 6 s.
Couleur : blanche et rouge.
Visibilité : 14 (W) et 11 (R) milles.
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : 32 m.
Premier éclairage : 15 novembre 1864.
Electrification : 1981.
Automatisation : 1984.
Désactivé : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Le phare des Triagoz est construit entre 1861 et 1864. La construction se fait en régie car les soumissions n’ont eu aucun succès.
Il consiste en une tour carrée en granit établit sur une roche située dans le plateau des Triagoz.
Un côté est semi circulaire, il contient l’escalier. A l’intérieur, en plus du vestibule, il y a trois chambres avec cheminée. La cuisine serait à l’extérieur. Le dernier étage sert de réserve pour l’huile et les lampes.

La lanterne est équipée d’une optique du 3° ordre (focale 0, 50 m). Le feu est fixe et fourni des éclats alternativement blancs et rouges.
Un an après sa mise en route, un secteur rouge est installé.

Plusieurs optiques sont installées dans cette lanterne. En 1904, une focale de 0,50 m en même temps que le passage à la vapeur de pétrole et placement d’une cuve à mercure, une focale de 0,92 m pour un feu à occultation et une focale de 0,70 m avec secteurs blancs et rouges en 1948.

L’électrification arrive en 1981 par le placement d’un aérogénérateur. La lanterne est enlevée et un fanal est placé au sommet (focale 0,25 m).
Il est automatisé depuis 1985.
La lanterne a été installée à l’entrée de la subdivision de Lézardrieux.

Visites.
Le phare n’est pas accessible et il ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.