Les NEWS du site
Nouveaux timbres : Allemagne.
28-Oct-2020

Nouvelle région : la Normandie.
26-Oct-2020

Mise à jour, intérieur Cordouan.
18-Oct-2020

Port en Bessin
26-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

St-Vaast-la-Hougue
21-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Reville
20-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Barfleur
18-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Gatteville (2)
13-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Gatteville (1)
12-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

cap Levi (2)
10-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

cap Levi (1)
10-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fort de l Ouest
9-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

La Hague (Cap de)
6-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Chausey
Pays : France Région : Cotentin
Phare actif.
Situation.
Grande Ile (Chausey).

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Chausey
Latitude / Longitude : 48°52’10'' N - 01°49’20'' W
Monument classé : inscrit MH le 11/05/2009.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 8020 / A1654.
Construction (*):
Année de construction : 1846-1847.
Matériaux : pierres de granit gris-bleu de Chausey.
Architecte : Reynaud Léonce.
Entrepreneur : Morice de la Rüe, Jobert, Deschamps et Pigault-Beaupré .
Couleur : pierrre.
Hauteur : 19 m.
Forme : maison-phare.
Nombre d'étages : 2 niveaux.
Nombre de marches : 79 marches.
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : Fresnel - 3ème ordre.
Lampe : lampe halogénure.
Puissance : 250 W.
Code : Fl.W. - période 5 s.
Couleur : blanche.
Visibilité : 23 milles (42,5km).
Hauteur de la lampe : 17 m.
Hauteur sur mer : 37 m.
Premier éclairage : 27 mai 1848.
Electrification : 1949.
Automatisation : -
Désactivé : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Les îles et ilots de l’archipel de Chausey présentent de nombreuses difficultés à la navigation. Un phare complémentaire au plan de 1825 doit être construit.
Un site au Sud Est de La Grande Ile est choisi.

Léonce Reynaud propose les plans qui s’inspirent de la maison phare du Carteret. Les travaux commencent en 1846. Les pierres sont extraites de la carrière de la grande île.
Il est mis en service le 27 mai 1848.

Comme il est placé sur une hauteur, la tour ne fait que 19 m mais le feu est à 37 m au-dessus du niveau de la mer. La tour est accolée aux logements.

Le feu du départ est blanc avec des éclats rouges. Il est alimenté par de l’huile végétale, puis, en 1875, par de l’huile végétale.

Une nouvelle optique est placée en septembre 1903, 4 panneaux au ¼ avec une focale de 0,50 m. L’alimentation passe à la vapeur de pétrole.

Il est partiellement détruit en mars 1945. Après remise en état et électrifié, il est rallumé en 1950.

Dernières modifications importantes, installation d’une cuve à mercure et d’une optique 4 panneaux au ¼ ayant une focale de 0,30 m.
La portée est de 23 milles. La lampe est une halogène de 250 W.

Visites.
L’île est accessible au départ de Saint Malo ou Granville.
Le phare ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.