Les NEWS du site
Nouvelle région : la Normandie.
26-Oct-2020

Mise à jour, intérieur Cordouan.
18-Oct-2020

Intérieur phare : le cap Ferrat.
30-Sep-2020

Port en Bessin
26-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

St-Vaast-la-Hougue
21-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Reville
20-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Barfleur
18-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Gatteville (2)
13-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Gatteville (1)
12-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

cap Levi (2)
10-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

cap Levi (1)
10-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fort de l Ouest
9-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare

La Hague (Cap de)
6-Oct-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Cap Chat
Pays : Canada Région : Gaspesie
Phare désactivé mais activé par un privé.
Situation.
Près du village Cap-Chat.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Cap-Chat
Latitude / Longitude : 49°05’20'' N - 66°44’28'' W
Monument classé : -
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : ../..
Construction (*):
Année de construction : 1909.
Matériaux : bois.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche, lanterne rouge.
Hauteur : 10 m.
Forme : base carrée.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : Oui, 2 niveaux.
Eclairage (*):
Optique : Fresnel, 3° ordre.
Lampe : -
Puissance : -
Code : -
Couleur : blanche.
Visibilité : 17 milles.
Hauteur de la lampe : 10 m.
Hauteur sur mer : 40 m.
Premier éclairage : 1er septembre 1909.
Electrification : 1952.
Automatisation : -
Désactivé : Oui, en 2007.

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Cap-Chat est une formation rocheuse en forme de chat. Ce lieu est important pour la navigation. Il est l’endroit du rétrécissement du Golfe du Saint Laurent qui devient l’estuaire.
Ce lieu a été marqué par le phare du Cap-Chat sur la rive sud et le phare de la pointe des Monts sur la rive nord.

Dès 1869, il a été constaté qu’entre le phare du Cap des Rosiers et le phare de la Pointe des Monts, il n’y avait aucun feu. Soit une distance d’environ 190 km.
Le premier phare est donc construit en 1871. C’est une petite tour carrée en bois avec une maison d’habitation.

L’emplacement ayant été mal choisi, en 1875, on construit le second phare à 440 m du premier. Construction identique mais un peu plus basse. L’optique du premier phare est récupéré.
Placé trop près de la falaise, il est reculé en 1884.

Mais le trafic est à la hausse et un troisième phare est construit en 1909.
La tour carrée en béton de 10 m de haut est surmontée par une lanterne rouge. La lumière émise par la lentille de Fresnel du 3° ordre est à 40 m au-dessus du niveau du fleuve. Sa portée est de 17 milles.

Le phare est désactivé en 2007. Il n’est plus repris dans la liste officielle des feux, il n’a plus du numéro NGA et Admiralty. Mais il est mis en service par le privé.

Visites.
Le phare est accessible. Le site a été aménagé et il accueille les touristes. La maison du gardien abrite les logements. La tour n’est pas visitable.
Pour les heures et tarifs : voir sur le site. du centre Centre Vents et Mer.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.