Les NEWS du site
Mise à jour des timbres africains
29-Apr-2020

Musée de maquettes, phare de Grave
13-Apr-2020

Intérieur phare : les escaliers
10-Apr-2020

Guethary
28-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Saint-Nicolas
24-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Neist Point
13-May-2020
Mise à jour du phare

St Jean de Luz
12-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Ciboure
12-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Capbreton
7-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Socoa
3-May-2020
Ajout d'un nouveau phare

Hourtin
28-Apr-2020
Ajout d'un nouveau phare

Biarritz
23-Apr-2020
Ajout d'un nouveau phare

Grave
20-Apr-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Ciboure
Pays : France Région : Aquitaine
Feu actuel.
Situation.
Ciboure

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Ciboure.
Latitude / Longitude : 43°23’03'' N - 01°39’59'' W
Monument classé : inscrit le 08 / 10 / 1993.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 1692 / D1420
Construction (*):
Année de construction : 1936 - 1938.
Matériaux : maçonnerie.
Architecte : André Pavlovsky.
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 25 m.
Forme : tours carrées.
Nombre d'étages : 4 niveaux.
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Couleur : verte.
Visibilité : 17 milles (31 km).
Code : Q.G.
Hauteur de la lampe : 25 m.
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 10 décembre 1938.
Electrification : -
Automatisation : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Le premier feu de Ciboure a été allumé le 1 septembre 1870. Le feu vert était installé sur un échafaudage en bois de 8 m de haut.
Une tour carrée lui a succédé en 1872. Elle avait une hauteur de 14 m.

Le feu doit encore être rehaussé. L'architecte André Pavlovsky en fait les plans en 1936. Il inclut la partie existante dans un ensemble néo-labourdin.
Les deux premiers étages sont destinés au logement du gardien et les deux étages supérieurs sont réservés à la partie optique.
Les 4 étages sont reliés, sur la face nord et côté mer, par une bande de couleur verte.
Le feu est mis en service le 10 décembre 1938. Le combustible passe au gaz de houille.

Le feu de Saint Jean de Luz est construit en même temps suivant les plans du même architecte. Ils forment un alignement qui indique le chenal d’entrée du port.

Visites.
Le feu est accessible mais il ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.