Les NEWS du site
Intérieur de phare: les Roches-Douvres.
12-Nov-2020

La galerie des bustes.
8-Nov-2020

Les bateaux en bouteilles par Richard Cummins.
2-Nov-2020

Triagoz
21-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare

Beg Leger
21-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare

Kerjean
13-Jan-2021
Mise à jour du phare

Croix (Armor)
13-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare

Rosedo
12-Jan-2021
Ajout d'un nouveau phare

Paon (Le )
8-Jan-2021
Mise à jour du phare

Deauville - Trouville
20-Dec-2020
Ajout d'un nouveau phare

Dieppe
19-Dec-2020
Ajout d'un nouveau phare

Ailly (2)
13-Dec-2020
Ajout d'un nouveau phare

Ailly (1)
13-Dec-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Socoa
Pays : France Région : Aquitaine
Phare actif.
Situation.
Ciboure

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Ciboure
Latitude / Longitude : 43°23’42'' N - 01°41’11'' W
Monument classé : non.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : NGA 1700 / D1424
Construction (*):
Année de construction : 1844.
Matériaux : -
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 12 m.
Forme : tour carrée.
Nombre d'étages : 2 niveaux.
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : feux scintillant.
Lampe : halogénures métalliques.
Puissance : 1000 W.
Code : Q.W.R.
Couleur : blanche et rouge.
Visibilité : 12 (W) et 8 (R) milles.
Hauteur de la lampe : 12 m.
Hauteur sur mer : 36 m.
Premier éclairage : 15 mars 1845.
Electrification : 1936.
Automatisation : 1970.
Désactivé : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
La maison phare de Socoa a été construite en 1844 à la demande des marins pêcheurs.
Il remplace en 1845 le feu provisoire installé sur un support en bois en 1823.

La tour carrée se trouve en pignon d’un corps de logis. Une bande noire verticale est peinte en 1888 pour qu’il soit reconnaissable de jour.
Au départ, le feu est fixe blanc. Lors de l’électrification en 1936, le feu et à occultations avec des secteurs blancs et rouges.
Par la suite il est scintillant et il a toujours les secteurs blancs et rouges.

Ce feu est en fait le feu avant d’un alignement. Le feu arrière est le feu de Bordagain qui est monté sur un pylône de 12 m.

Automatisé en 1970, il n’a plus de gardiens.

Visites.
Le phare est accessible mais il ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.