Les NEWS du site
Timbres de Jersey.
5-Oct-2017

Nouveaux marque-pages italiens.
27-Sep-2017

Les cuves à mercure.
8-Jul-2017

Scheveningen
9-Oct-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noordwijk aan Zee
15-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Katwijk aan Zee
14-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Strijensas
9-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle sud, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle nord, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noord-Hinder 12
4-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Sint Catharinakerk (Goedereede)
19-Jul-2017
Ajout d'un nouveau phare

Sint Catharijne Kerk
17-Jul-2017
Ajout d'un nouveau phare

Fort St Elme
7-Jun-2017
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Grand Jardin
Pays : France Région : Cote d Emeraude
Phare actuel.
Situation.
Le phare est construit sur l'écueil du Grand Jardin, dans la Baie de Saint Malo.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : En mer, face à Saint Malo.
Latitude / Longitude : 48º40’201'' N - 002º04’971'' W
Monument classé : oui, en 2012.
Gardienné : non.
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 7980 / A 1676.
Construction (*):
Année de construction : 1865 - 1868.
Matériaux : pierres de taille.
Architecte : Léonce Raynaud (1º phare).
Entrepreneur : Motay (1º phare).
Couleur : blanche, sommet rouge.
Hauteur : 32.70 m.
Forme : tour au pied évasé.
Nombre d'étages : 4
Nombre de marches : 22 échelons et 72 marches.
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : 1º ordre.
Lampe : halogène.
Puissance : 90 W, remplacé par des Led.
Couleur : rouge.
Visibilité : 24 milles (réduit à 17 miles).
Code : Fl.(2)R. - période 10s.
Hauteur de la lampe : 24.50 m.
Hauteur sur mer : 30.80 m.
Premier éclairage : 1868 et 1949.
Electrification : 1979.
Automatisation : 1982.

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Le programme de 1825 ne prévoyait qu'un phare en bout de jetée. Celui-ci fut construit en 1838. Mais ce feu ne permettait pas le guidage.
Le 8 août 1863, la construction d'un phare en mer, au Sud Ouest de l'Ile de Cézembre et à 5000 mètres du port de Saint Malo, est approuvée. C'est ainsi que sa construction débute en 1865. Sa hauteur est de 26.20 mètres. La construction est une tour avec pied évasé en forme de trompette. L'allumage aura lieu le 15 avril 1868. La signalisation sera d'un feu fixe blanc avec éclats rouges et verts toutes les 20 secondes. On y brûle de l'huile végétale.
C'est en 1905 que l'on passe à la vapeur de pétrole et en 1926 la signalisation est changée par 2 éclats rouges toutes les 10 secondes.

En 1944, à la fin de la seconde guerre, la ville de Saint Malo est détruite. Les bombardements n'ont pas épargné le phare. Dans l'urgence, on y installe un feu provisoire.
Un nouveau phare sera construit. Les plans sont simples, c'est la copie du premier. Seule la tour sera plus élevée, l'aménagement pour les gardiens sera plus confortable et un bas relief représentant Neptune, situé entre la balustrade et la porte d'entrée, sera ajouté. Il sera allumé le 10 mars 1949.
La porte d'entrée est accessible par une échelle de 22 échelons. La tour est composée de 4 étages. Chaque escalier est composé de 18 marches, soit au total 72 marches pour atteindre la salle de veille.

En 1972 on y installe une nouvelle optique. Son électrification débute en 1979 par l'adjonction d'une éolienne. « Plus récemment, on a également ajouté des panneaux solaires, ce qui permet au phare d'être autonome en énergie », explique Philippe Thibault, responsable de l'antenne des Phares et Balises à Saint-Malo. Il est équipé d'une lampe halogène de 90 W. Cette lampe, pas plus grande qu'une simple ampoule, le rend visible jusqu'à 15 milles nautiques. En cas de besoin, un groupe électrogène prend le relais. Son automatisation a lieu en 1982.
Avec les autres phares, il fait partie d'un balisage qui permet d'accéder au port de Saint Malo par le chenal de la Petite Porte (alignement Grand Jardin - La Balue - Grand Sablon) ou la Grande Porte (alignement Grand Jardin - Rochebonne.

Comme les autres phares qui ont été automatisés, l’entretien du bâtiment tant intérieur qu’extérieur ne se fait qu’occasionnellement. Des groupes associatifs prennent la relève pour l’entretien et la protection du patrimoine. Dans le cas des phares en mer c’est plus compliqué.
La survie et la mémoire du Phare du Grand Jardin ont la chance de pouvoir compter sur l’association «Dans Ce Grand Jardin». qui a été créée en décembre 2010. Les objectifs de cette association sont les suivants:
- Aider à la remise en état, à la protection et à la mise en valeur de l’architecture intérieure et du mobilier (l'un et l'autre particulièrement originaux) du Phare du Grand Jardin tels qu’ils ont été conçus et mis en œuvre lors de sa reconstruction.
- Effectuer toutes recherches et collecter tous documents ou témoignages sur l’Histoire du phare avant ou après sa reconstruction ainsi que sur la vie des gardiens.
- Diffuser ces informations au moyen de tous supports et manifestations appropriés.

Les photos extérieures présentées sur cette page sont d’André Campos, trésorier, et les photos intérieures sont de Bruno Vaudour, secrétaire. La photo de Neptune est de Christian Fraud. Je les en remercie.

Une nouvelle série de photos a été prise fin mai 2013. Ces photos sont visibles ici. Depuis juillet 2014, les ampoules halogènes ont été remplacées par des Led.
Le feu normal a une puissance de 15w et la portée réduite à 17MN. Le feu de secours a une puissance de 11w pour une portée de 12MN.

Visites.
Le phare n'est pas accessible et ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.