Les NEWS du site
Intérieur de phare: les Roches-Douvres.
12-Nov-2020

La galerie des bustes.
8-Nov-2020

Les bateaux en bouteilles par Richard Cummins.
2-Nov-2020

Antifer (2)
23-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Heve (2)
20-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Heve (1)
19-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fatouville
18-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Quillebeuf
17-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Roque (la)
17-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Tancarville
16-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Jetee Est
14-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Hopital (Feu de l )
8-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Falaise des Fonds
8-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Cap Frehel (1)
Pays : France Région : Cote d Emeraude
Les deux premiers phares.
Situation.
Le premier phare a été construit sur l'ile des Ebihens.
Le second phare, la tour Garangeau, est construit sur le Cap Fréhel

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Plévenon - Fréhel.
Latitude / Longitude : 48°41' 03
Monument classé : classé le 23/5/2011.
Gardienné : -
Visitable : -
NGA / Admiralty : _-_/_-_
Construction (*):
Année de construction : 1701 - 1702.
Matériaux : moellons et granit de Chausey
Architecte : Garangeau
Entrepreneur : -
Couleur : -
Hauteur : 15 m.
Forme : tour cylindrique accolée à une tourelle demi cylindrique.
Nombre d'étages : 3
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : charbon.
Puissance : -
Code : -
Couleur : -
Visibilité : -
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 1702.
Electrification : -
Automatisation : -
Désactivé : oui.

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
Ce site important a vu la construction de quatre phares successifs.
Le premier phare a été construit vers 1650 sur l'île des Ebihen. Il s'agissait d'une petite tour carrée où l'on brulait du bois.
Le second phare fut construit en 1701, cette fois au sommet du cap Fréhel. Il s'agissait d'une tour cylindrique de 15 m avec un escalier accolé. Les plans étaient une copie des Phares du Stiff (ile d'Ouessant) et des Baleines (île de Ré). Cette construction a été réalisée par Garangeau sur proposition de Vauban. La tour comprenait 3 étages pour le combustible et le logement des gardiens.
L'allumage a lieu en 1702 et l'éclairage se fait au charbon et uniquement en hiver. Quinze ans plus tard, les Malouins demandent l'allumage toute l'année. Les frais seront remboursés par une taxe que les armateurs payeront lors de leurs passages dans les ports des environs. En 1774, la portée étant de 15 milles, on change l'optique et la lanterne vitrée pour obtenir une portée de 21 milles. Le feu sera tournant à partir de 1821.
Léonce Raynaud veut y installer une optique de Fresnel. Mais la construction ne le permet pas (comme pour le Phare des Baleines).
L’historique complet des phares du cap Fréhel est disponible ici.

Visites.
La tour est accessible mais ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.