Les NEWS du site
Nouvelle région : les Acores.
26-Jun-2018

Nouveaux marque-pages : Pays de Galle.
8-Jun-2018

Interieur phare : Goulphar.
21-May-2018

Ponta do Arnel
21-Jul-2018
Ajout d'un nouveau phare

Farol da Ferraria
21-Jul-2018
Ajout d'un nouveau phare

Ile Vierge (2)
18-Jul-2018
Mise à jour du phare

Ile Vierge (1)
18-Jul-2018
Mise à jour du phare

Farol de Santa Clara
5-Jul-2018
Ajout d'un nouveau phare

Farol da Ponta da Garça
4-Jul-2018
Ajout d'un nouveau phare

Ponta do Cintrao
26-Jun-2018
Ajout d'un nouveau phare

Stiff
12-May-2018
Ajout d'un nouveau phare

Kereon
1-May-2018
Ajout d'un nouveau phare

La Jument
14-Apr-2018
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Ile de Batz
Pays : France Région : Finistère Nord
Phare actuel.
Situation.
Point culminant de l'île

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : île de Batz
Latitude / Longitude : 48º44’43'' N - 04º01’37'' O
Monument classé : classé le 20/4/2017.
Gardienné : non.
Visitable : oui.
NGA / Admiralty : 7732 / A 1816
Construction (*):
Année de construction : 1836.
Matériaux : granit et pierres de taille.
Architecte : (Goury).
Entrepreneur : entreprise Martin.
Couleur : naturelle.
Hauteur : 42,60 m.
Forme : cylindrique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : 210.
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : optique tournante de 0,30 mètre de focale.
Lampe : -
Puissance : 180 W.
Couleur : blanche.
Visibilité : 23 milles.
Code : Fl.(4)W. - période 25s. et F.R.
Hauteur de la lampe : 37, 95 m.
Hauteur sur mer : 71,65 m.
Premier éclairage : 10 octobre 1836.
Electrification : 1937.
Automatisation : 1937.

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation.

Un peu d'histoire.
Au XVIIIº siècle, la marine marchande souhaite baliser l'approche de l'île de Batz. Cette île est située sur le trajet des ports de Roscoff et de Morlaix.
Ce phare fait partie du programme d'éclairage des côtes établi en 1825 par Augustin Fresnel.
Le phare est construit sur le point culminant de l'île et il sera le frère jumeau du phare de Penmarc'h. Sa construction commence en 1831 et il se termine en 1836, faute de financements. Ce n'est qu'entre 1882 et 1884 que l'extension est construite, logements du gardien et une salle des machines.
La tour, haute de 42,60 m, est cylindrique et centrée sur un soubassement carré. Celui ci contient magasins et espaces de vie sur deux niveaux.
Le combustible utilisé sera l'huile végétale puis minérale ensuite la vapeur de pétrole. L'électrification arrive en 1937 et il est automatisé en 1997.
Un feu auxiliaire (fixe rouge) est positionné en dessous de l'optique. Il est équipé d'une lampe de 35 W et a une portée de 7 milles.

Visites.
Le phare est accessible et il se visite. Horaires et conditions, voir sur le site.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.