Les NEWS du site
Intérieur de phare: les Roches-Douvres.
12-Nov-2020

La galerie des bustes.
8-Nov-2020

Les bateaux en bouteilles par Richard Cummins.
2-Nov-2020

Lanvaon
28-Nov-2020
Mise à jour du phare

Hourtin
28-Nov-2020
Mise à jour du phare

Antifer (2)
23-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Heve (2)
20-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Heve (1)
19-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Fatouville
18-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Quillebeuf
17-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Roque (la)
17-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Tancarville
16-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare

Jetee Est
14-Nov-2020
Ajout d'un nouveau phare



Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Estaca de Bares
Pays : Espagne Région : Galice
Phare actif.
Situation.
Punta de la Estaca de Bares, la pointe la plus septentrionale de la péninsule Ibérique.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales (*):
Situation : Punta de la Estaca de Bares.
Latitude / Longitude : 43º47’10'' N - 007º41’010'' W
Monument classé : -
Gardienné : -
Visitable : non.
NGA / Admiralty : 2444/ D 1686
Construction (*):
Année de construction : décembre 1849.
Matériaux : -
Architecte : Félix Uhagón.
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 10 m.
Forme : tour octogonale.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage (*):
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Code : Fl.(2)W. - période 8 s.
Couleur : blanche.
Visibilité : 25 milles.
Hauteur de la lampe : 10 m.
Hauteur sur mer : 101 m.
Premier éclairage : 1 septembre 1850.
Electrification : 20 août 1905.
Automatisation : -
Désactivé : -

(*) Les informations contenues dans ce tableau ne peuvent pas être utilisées pour la navigation. Lire l'avis en bas de la page d'accueil.

Un peu d'histoire.
La construction de deux phares de premier ordre est décidée en 1846, un phare au Cap Finistère et un second au Cap Estaca de Barres.
La construction au cap Estaca de Barres comporte une tour octogonale de 10 m de haut entourée par les logements des gardiens et la partie technique. La lanterne vitrée, composée de 12 faces, qui surmonte la tour est entourée d'un balcon. On y accède par un escalier en colimaçon en fonte.
Au début, la lampe est constituée de 5 mèches alimentées successivement par de l'huile d'olive, de la paraffine et du pétrole.
Le 20 août 1905, une lampe à incandescence à vapeur de pétrole est utilisée. Elle est vraisemblablement alimentée par un groupe électrogène.
En 1962, on utilise une lampe à incandescence de 3000 W avec un échangeur de lampes. L'automatisation du phare a du survenir en 1993. Il est alors supervisé depuis le Centre de Contrôle situé dans le port de Ferrol.

Visites.
Le phare est accessible mais ne se visite pas.
Un agrandissement de chaque photo est possible par un click de souris.