Les NEWS du site
Les lentilles de Fresnel dans différents phares.
25-Oct-2017

Timbres de Jersey.
5-Oct-2017

Nouveaux marque-pages italiens.
27-Sep-2017

Saint Mathieu
2-Dec-2017
Mise à jour du phare

Paard van Marken
31-Oct-2017
Ajout d'un nouveau phare

Hoorn
30-Oct-2017
Ajout d'un nouveau phare

Scheveningen
9-Oct-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noordwijk aan Zee
15-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Katwijk aan Zee
14-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Strijensas
9-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle sud, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Feu môle nord, Scheveningen
8-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare

Noord-Hinder 12
4-Aug-2017
Ajout d'un nouveau phare





















Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


L'histoire du balisage du port de Rotterdam.
La ville de Rotterdam est située à 30 km de la mer du Nord. Son accès maritime se fait par le delta formé par le Rhin et la Meuse. Son port est actuellement le plus important port d'Europe. Pour en arriver là, les Hollandais ont du effectuer des travaux titanesques. Voici un résumé sur l'histoire de ce port et sur l'évolution de sa signalisation.
Les débuts de la navigation dans le delta.

Une carte de 1673 montre le delta formé par les deux fleuves. Le passage maritime vers Rotterdam se fait par l'embouchure de la Meuse et en passant au nord de l'île "Voorn Putten".

Maasmond 1673.

A cette époque, le balisage est réalisé à l'aide de :

- l'église de Goedereede. Cette petite ville est située sur l'île de Gorée. Dés 1552, on y brûle du charbon.

- La tour de l'église de Brielle qui a également servi de balise de 1759 à 1850.

- Une tour en pierre, "Stenen Baken" datant de 1630 et actuellement restaurée, a servi de repère pour l'entrée dans l'embouchure de la Meuse. Elle fait partie d'un alignement avec l'église de Brielle.

Stenen Baken. Eglise de Brielle. Eglise de Goedereede.
Les premiers travaux.

Malheureusement, les navires de haute mer ont souvent du mal à passer. L'envasement de l'embouchure et les bancs de sable rendent l'accès au port de plus en plus difficile.

Après 5 ans d'étude, un projet est élaboré. Il consiste à la réalisation d'une nouvelle voie navigable de 15 km, "le Nieuwe Waterweg". C'est un large canal creusé en ligne droite dans les terres.
Le travail est décidé en 1864 et il débute en octobre 1866. Le premier navire a franchi cette nouvelle voie le 12 Juillet 1872.

Nieuwe Waterweg Gemeenteatlas 1866-1870.

Le balisage de cette nouvelle voie est trop modeste. Il est constitué par une tour hexagonale en fer avec une lumière blanche indiquant le nord et une lumière d'entrée de port rouge indique le sud. Un alignement est placé sur l'île De Beer, au sud de la nouvelle voie.

Le nombre croissant d'échouages et d'accidents a forcé les autorités à concevoir un nouveau réseau de balisage. Celui ci consiste à réaliser un alignement pour l'entrée dans le Waterweg et un autre pour sa sortie. Lee deux plans ci dessous montrent les nouveaux alignements.


Alignement d'entrée du Nieuwe Waterweg.

Le feu antérieur est construit en 1893. Ce petit édifice en pierre est mis en service en 1894. Il est remplacé par une tour en fonte de 14 m. Cette tour est allumée le 31 décembre 1900. Elle est située à Berghaven.
Le premier feu n'existe plus et la tour en fonte se trouve actuellement à l'entrée du musée de la Marine à Rotterdam.

Description du feu.


Le feu postérieur est également réalisé en fonte. Cette tour de 26.5 m est allumée le 14 Février 1894. Ce phare n'est plus utilisé mais existe toujours.



Description du feu.

Alignement de sortie du Nieuwe Waterweg.

Pour l'alignement de sortie du Nieuwe Waterweg, deux feux en construction métallique sont utilisés. Ils sont mis en service en 1894 - 1895.
Le feu postérieur est placé prés du Boulevard Reine Emma (Berghaven) et le second prés du feu antérieur d'entrée. La nouvelle phase d'extension du port rend ces feux inutiles. Ils sont désactivés en 1967. Le feu antérieur a été détruit et le feu postérieur, après un déplacement dans la station balnéaire de Kuikduin (il a servi d'attraction touristique), il a repris sa place d'origine.


Description du feu postérieur.
L' Europort.

Les Pays Bas souhaitent que le port de Rotterdam soit le centre de la pétrochimie. L'extension du port est obligatoire car les infrastructures demandent de la place.

Plan de l' Europort et du Maasvlakte 2011, en jaune l'extension du Maasvlakte 2.

L'Europort (Porte de l'Europe) est donc construit entre 1958 et 1964.
Cette extension est réalisée au sud du Nieuwe Waterweg. Le Calandkanaal est creusé pour permettre aux pétroliers d'avoir accès à ce nouveau port.

L'agrandissement du port ne s'arrête pas là. A partir de 1965, ils construisent deux nouvelles zones portuaires. C'est le Maasvlakte (plaine de la Meuse) et le Maasvlakte 2. Ces deux zones sont prisent sur la mer. La partie Maasvlakte 2 n'est pas encore achevée en 2015.

Toujours dans l'idée du Plan Delta, deux barrages mobiles sont construits pour éviter les inondations, le premier fermera le Nieuwe Waterweg et le second fermera le canal Hartel.


Les 3 alignements d' accès à l' Europort.

Un nouveau balisage du port est requis. Trois nouveaux alignements et deux nouveaux feux d'entrée du port sont construits. Un phare est construit sur le Maasvlakte. Les anciens seront éteints.
Les 8 tours sont formés de blocs en béton octogonals. Ils se ressemblent tous, sauf les couleurs et les hauteurs.
Le phare est également en béton et de forme octogonale. Il sera le plus haut phare des Pays Bas. Avec la réalisation de l'extension Maasvlakte 2, le phare a perdu sa fonction. Il est éteint en 2008. Il reste utilisé pour la partie radar.

Les 3 alignements.
Calandkanaal.
Description des feux
avant et arrière.

Maasmonde.
Description des feux
avant et arrière.

Hoek van Holland.
Description des feux
avant et arrière.

Feu d'entrée du port.
Description des feux.
Phare de Maasvlakte.
Description du phare.