Les NEWS du site
Phare en mer : Nividic.
23-Jul-2020

Nouvelle région : la Gaspésie.
8-Jul-2020

Marque-pages sur les Açores.
24-Jun-2020

Cap de la Madeleine
6-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

la Martre
2-Aug-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cap Chat
28-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Toulinguet
22-Jul-2020
Mise à jour du phare

La Jument
22-Jul-2020
Mise à jour du phare

Matane
20-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Cotinière (Feu de la)
18-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Chateau Oleron
18-Jul-2020
Mise à jour du phare

Chateau Oleron
14-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare

Pointe de Mitis
10-Jul-2020
Ajout d'un nouveau phare


Les Sentinelles des Mers

Par Guy Detienne


Une visite au phare de Ponta das Lajes.
English version :

Au Portugal, les gardiens dépendent de la « Maritime Authority » (institution militaire). Ils y sont formés et de nouveaux gardiens en sortent chaque année. Leurs missions sont d’entretenir le phare, surveiller la navigation, donner des conseils dont la météo et maintenir le patrimoine en état.

Dans certains phares, les gardiens ont aussi pour mission d'ouvrir le phare à la visite. Celle-ci se fait par petits groupes. Les explications sur l’histoire, le fonctionnement et les raisons d’être de ces bâtiments sont donnés.

Le phare de Ponta das Lajes a été construit sur la pointe sud de l'île de Flores - Açores.

Les infos sur ce phare sont disponibles ici.

Je vais vous faire vivre cette visite que j’ai effectuée en juin 2019.


La visite du phare.
L'entrée au phare.


La tour du phare se trouve au milieu du bâtiment. Une fois passé la porte d'entrée, on se trouve directement face à l'escalier.

Au centre de l'escalier en colimaçon, on voit le contre poids qui servait à entrainer la rotation de l'optique.

Ce système peut être remis en service.

En route pour le premier étage.

Les 40 marches nous mènent au niveau de la terrasse.


Le niveau de la terrasse.


L'accès à la terrasse permet d'avoir une belle vue sur l'optique.

A ce niveau une petite armoire contient le matériel nécessaire aux dépannages urgents.


Le niveau de la cuve et de l'entrainement.

Un escalier métallique de 9 marches donne accès à la base de la lanterne.

On y voit le système d'entrainement de l'optique. Cet entrainement est effectué par un moteur électrique. Celui-ci est dédoublé en cas de défaillance.
Un capteur permet de réguler la vitesse de rotation de l'optique.

Belle vue également de l'intérieur de l'optique.



A cet étage, on peut voir l'ancien système d'alimentation de la lampe.

La lanterne et sa lentille.

L'optique est impressionnante. C'est une 2e ordre avec une distance focale de 700 mm, une des plus grandes optiques du Portugal après Cabo Sao Vincente (qui est une optique hyper-radiale).




Le petit musée.

Au rez de chaussée, différents objets sont exposés.

Un bruleur fonctionnant à la vapeur d'huile. Quelques manchons sont aussi exposés.
Une ampoule de 3000 watts dont l'usage a commencé avec l'arrivée de l'électricité en 1956.



La fin de la visite.


La visite se termine par le bureau des gardiens.


Avant de quitter le phare, un livre est à la disposition des visiteurs.
Chacun peut donner ses impressions sur la visite.

Ces remarques font plaisir aux gardiens. N’oubliez pas d’y mettre un petit mot.

Remerciements.

Je remercie les deux gardiens du phare qui m'ont permis cette magnifique visite.

Agradeça aos Faroleiros pela bonita visita.